Le jackpot grâce à un accident informatique

Plusieurs casinos allemands ont été victimes d’un accident informatique au mois de février dernier, accident qui a eu pour conséquence un énorme trou dans le budget du fabricant de machines de jeux de casino Paul Gauselmann.

L’accident a été nommé de faille informatique par les concepteurs des machines qui en ont été victimes. Il s’agit de plusieurs prototypes de jeux de roulette répartis dans plusieurs casinos allemands. Ils avaient en commun leur fabricant, l’entreprise appartenant à Paul Gauselmann.

Comment se sont passées les parties gagnantes ?

Les parties se sont passées de la même façon dans tous les casinos victimes de la faille informatique. Les joueurs ont établi une combinaison de touches qui leur a permis de gagner un assez gros gain et les plus touchés par le problème technique, les machines pour les jeux de roulette essentiellement.

Quelles ont été les conséquences de la faille ?

Du côté des joueurs, le jeu a été plutôt florissant puisque certains d’entre eux ont pu gagner en tout une somme totale d’environ 10 millions d’euros. En ce qui concerne les casinos où ils ont joué, la faille a eu des conséquences désastreuses dans leur budget. Certains se sont plaints d’une perte allant de 70 000 à 100 000 euros pour tout le mois de février, et à cause de ce petit problème informatique.

Une mauvaise publicité pour l’entreprise Gauselmann

L’affaire de la faille informatique a tenu pour coupable l’entreprise Gauselmann, le responsable selon les propriétaires des casinos touchés, de cet incident de fabrication. Effectivement, le célèbre fabricant de jeux a été pointé du doigt par la majorité des casinos. Depuis, l’image de l’entreprise en a reçu un coup puisque l’entreprise, même si elle connait toujours le même succès, n’a pu aller au travers de propos calomnieux de la part de ses concurrents.

Le problème profond de l’accident

Cependant, de plus profondes causes sont explorées par la police locale en ce qui concerne ce problème de faille informatique. Vu que la faille a touché plusieurs casinos en même temps, c’est-à-dire pour tout le mois de février 2014, les policiers s’interrogent si, en profondeur, la faille ne serait-elle pas un acte criminel ? L’hypothèse peut être prise en compte puisque la faille a été enregistrée dans plusieurs casinos en même temps, et le jackpot gagné par différents joueurs, ce qui connoterait que ces derniers auraient pu être au courant de cette faille bien avant son apparition. Bref, il y a de quoi se poser des questions.

Source : http://www.lefigaro.fr/international/2014/04/14/01003-20140414ARTFIG00272-une-faille-informatique-fait-sauter-la-banque-de-plusieurs-casinos.php